Posted on Laisser un commentaire

Jogging – Bien récupérer après un match de basket

Femme faisant son jogging en basket

Rendu populaire dans les années 70, le jogging permet de garder une condition physique sans trop agresser le corps.

Comment mieux récupérer après un match de basket grâce au jogging ?

Praticable par tous, le jogging n’a pas seulement une fonction d’entretien, il a aussi une fonction de récupération. Ainsi, courir après un effort physique permet de mieux récupérer.

L’histoire du jogging

Depuis la nuit des temps l’homme court. Mais c’est en 1940 qu’apparaît le terme « jogging », tiré du verbe anglais « to jog » qui signifie « remuer, secouer ou être secoué de bas en haut, sautiller ». Il définit la course d’échauffement pour un entraînement d’athlète de compétition, c’est là qu’est toute la subtilité. En effet, auparavant le jogging était pratiqué uniquement par les sportifs de haut niveau. Mais dans les années 50, un entraîneur néo zélandais démocratise ce sport dans son pays et le jogging n’est plus uniquement pratiquait par les compétiteurs.

S’inspirant de son travail, un entraîneur et un cardiologue américains vantent les bienfaits du jogging dans un livre paru en 1967 et intitulé sobrement « Jogging ». Vendu à plus d’un million d’exemplaires, ce livre popularise rapidement ce sport aux États-Unis. Ainsi, 10 ans après la sortie de ce livre, on compte aux États Unis plus de 25 millions de joggeurs. Aujourd’hui, ils seraient plus de 35 millions.

La RFA, la République Fédérale d’Allemagne est le premier pays européen à démocratiser le jogging. Ainsi, en 1974, la fédération allemande d’athlétisme promeut le jogging sous le slogan « La nouvelle course sans essoufflement ». Le jogging continue sa pénétration dans le société et le phénomène s’installe en France à la fin de l’année 1978. Le jogging est aujourd’hui le 7ème sport le plus pratiqué en France derrière la randonnée et le si populaire football. 4,6 millions d’adeptes pratiquent le jogging en France, mais celui si n’a pas qu’une fonction d’entretient, il permet aussi la récupération.

Le jogging dans la récupération

Ainsi il est très courant de voir des athlètes courir au bord du terrain après un match ou une course. On appelle cela le « décrassage ». Il peut être pratiqué juste après la rencontre ou le lendemain. Le jogging est une récupération active et permet de réduire les courbatures et d’améliorer le processus de reconstruction musculaire. Ainsi comme son nom l’indique, le décrassage permet de nettoyer le corps et de se débarrasser des toxines accumulées lors d’un effort physique plus ou moins intenses. Il faut qu’il s’effectue d’une course assez douce à faible intensité physique. Généralement il faudrait que le jogging soit suivi de quelques étirements.

Exemple d’une séance type

Ainsi on vous conseille d’effectuer 10 à 15 minutes de footing très peu de temps après votre match. Au delà de ce temps, certaines études montrent que le jogging n’a plus de fonction de récupération et peut même être contre productif. Ensuite, pourquoi pas faire de la natation, du vélo le lendemain avant de reprendre votre entrainement. 

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *